Moyen de paiement

Le Client peut régler sa Commande en ligne par carte bancaire (Carte Bleue, Visa et Mastercard, American express) en renseignant son numéro de carte bancaire et la date d’expiration, ainsi que les trois derniers chiffres figurant au verso de sa carte bancaire, ou par PAYPAL.

Le compte bancaire du Client sera débité à compter de la finalisation de la Commande.

Le Client garantit au Vendeur qu’il dispose des autorisations nécessaires pour utiliser ce mode de paiement. Le Vendeur se réserve le droit de suspendre toute gestion de Commande et livraison en cas de refus d’autorisation de paiement par carte bancaire de la part des organismes bancaires ou en cas de non-paiement de toute somme qui serait due par le Client. Toute nouvelle Commande pourra être refusée par le Vendeur en cas de retard ou d’absence de paiement, totale ou partielle, d’une précédente Commande du Client.

Sécurité

 

En tant qu'établissement bancaire au sein de l'Union Européenne, PayPal crypte et sécurise les informations bancaires et ne les communique jamais au destinataire du paiement du Client.

Une fois qu’il aura finalisé sa Commande, le Client pourra retrouver le relevé des paiements effectués sur le Site dans l’historique de ses achats « Mon compte » « Mes achats » « Historique ».

 

Le Vendeur invite le Client à vérifier le relevé du paiement effectué sur le Site et, le cas échéant, à contester sans délai toute transaction dont le montant serait erroné en contactant le service client du Vendeur aux coordonnées indiquées à l’article 1 des présentes Conditions.

 

Etant précisé que la responsabilité du Vendeur ne pourra pas être engagée pour tout dommage ou inconvénient directs et indirects liés à l’utilisation du réseau internet échappant aux mesures et précautions prises par le Vendeur à cet effet, il est rappelé au Client qu’il lui appartient de vérifier qu’il se trouve bien sur une page de paiement sécurisée lorsqu’il procèdera au paiement de sa Commande (présence du logo représentant un cadenas+adresse de la page en «https »), qu’il ne doit pas confier ses moyens de paiement à des mineurs ou à des tiers, qu’il ne doit pas communiquer ses codes ou ses mots de passe à quiconque ni par email ni par téléphone, qu’il doit utiliser un système informatique à jour et protégé par un anti-virus.

Afin de lutter contre la fraude à la carte bancaire et contre l’usurpation d’identité, SPO FID BACK se réserve la possibilité de demander au Client qu’il présente la photocopie de sa pièce d’identité en cours de validité et/ou un justificatif de domicile. Dans l’attente de ces documents, la Commande sera placée en attente et présentera le statut « en cours de validation ». Afin de s’assurer un traitement rapide de sa Commande, le Client s’engage donc à fournir les documents qui pourront être demandés par le Vendeur dans un délai maximum de 10 jours ouvrés à compter de la demande. A défaut de production des documents, SPO FID BACK pourra annuler la Commande sans que cette annulation ne puisse ouvrir droit à une quelconque compensation du Client.

En cas d’utilisation frauduleuse de sa carte bancaire sur le Site, le Client est invité à contacter sans délai le service client du Vendeur aux coordonnées indiquées à l’article 1 des présentes Conditions, sans que cette information n’ouvre un droit à réparation du Client ni à un quelconque remboursement de la part du Vendeur qui devra s’adresser à cette fin à la banque émettrice de sa carte bancaire.

 

Réserve de propriété

Le Vendeur se réserve un droit de propriété sur les produits jusqu’à réception du paiement de l’intégralité de la Commande du Client.  

Signature électronique 

La fourniture en ligne du numéro de carte bancaire du Client et la validation finale de la Commande vaudront preuve de l’accord du Client conformément aux dispositions de la loi du 13 mars 2000 et vaudront :

-        Exigibilité des sommes dues au titre du Bon de Commande

-        Signature et acceptation expresse de toutes les opérations effectuées.

 

Preuve et archivage électroniques

Le Client et le Vendeur conviennent que tous les éléments numériques échangés entre eux constituent une preuve recevable, valide, opposable et ayant la force probante d’un acte sous seing privé.